Questions fréquemment posées concernant l’exécution de Fusion 360 sur les ordinateurs Apple Silicon 

Emily Suzuki Emily Suzuki janvier 15, 2024

4 min read

This post is also available in: Italiano (Italien) Deutsch (Allemand) 日本語 (Japonais) English (Anglais)

Si vous venez d’acheter un nouvel ordinateur Apple M1 ou M2, vous souhaiterez probablement que vos applications profitent pleinement de son potentiel. La bonne nouvelle est que vous pouvez désormais exécuter Fusion360 de manière native sur les ordinateurs AppleSilicon. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus et découvrir nos réponses aux questions fréquemment posées.

Avec notre dernière mise à jour de produit disponible ce mois-ci, nous sommes ravis d’annoncer que vous pouvez désormais exécuter Fusion360 de manière native sur les ordinateurs AppleSilicon. Nous avons compilé ci-dessous une liste de questions que vous pourriez vous poser. 

Table des matières

Comment exécuter Fusion 360 en mode natif sur un ordinateur Apple Silicon équipé d’une puce de la série M ? 

Il suffit de redémarrer Fusion 360 pour mettre à jour votre logiciel vers la version la plus récente. Si vous utilisez Fusion 360 sur un ordinateur équipé d’une puce M1 ou M2, la version native ARM64 de l’application sera automatiquement exécutée. Pour connaître la version de Fusion 360 en cours d’exécution, cliquez sur Aide > À propos. L’architecture est indiquée après la version de l’application. 

Pourquoi la boîte de dialogue « Rosetta n’est pas installé » s’affiche-t-elle lorsque j’essaie d’installer Fusion 360 sur Apple Silicon ? 

Désormais, l’application principale de Fusion 360, ainsi que ses compléments par défaut, s’exécutent tous en mode natif sur Apple Silicon. Toutefois, certains processus individuels et services en arrière-plan nécessitent toujours l’installation temporaire de Rosetta 2 pour pouvoir exécuter Fusion 360, sans altérer ses performances d’exécution sur votre ordinateur pour autant. 

Les performances de mon ordinateur vont-elles s’améliorer de façon notable ? 

Tout à fait. Nos tests internes nous ont permis de constater des améliorations notables dans deux domaines clés : les performances informatiques et l’autonomie/l’utilisation de la batterie. Les tâches de modélisation et de modélisation d’assemblages sont, en règle générale, 30 % plus rapides sur Apple Silicon que sur Intel/Rosetta 2. Le rendu local a aussi été considérablement accéléré, vous permettant ainsi d’obtenir un rendu final en un clin d’œil. 

L’autonomie de la batterie est un autre avantage non négligeable, car la consommation d’énergie de Fusion 360 a quasiment été divisée par deux. Pour le vérifier, nous avons exécuté 100 fois 5 300 tests sur un ordinateur Mac Apple Silicon avec une batterie chargée à 100 %. À l’issue de ces tests, Fusion 360 x86_64, qui avait exécuté le traducteur Rosetta 2, avait consommé 77 % de la batterie, et l’ordinateur ne disposait plus que de 23 % d’autonomie. Grâce au code ARM64 natif, Fusion 360 n’avait consommé que 40 % de la batterie, lui laissant encore 60 % d’autonomie utilisable. 

Est-il toujours possible d’exécuter Fusion 360 sur un ordinateur Apple équipé de la technologie Intel ? 

Oui, les propriétaires d’ordinateurs Apple Intel pourront continuer d’utiliser Fusion 360 sur ces machines. 

Est-il nécessaire de procéder à la mise à niveau de mon ordinateur Intel vers un processeur Apple Silicon ? 

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors de la mise à niveau de votre ordinateur, car tout dépend de vos exigences et besoins personnels. À l’heure actuelle, Apple fournit une assistance pour les ordinateurs Mac équipés de la technologie Intel, tout comme Fusion 360. Pour veiller au bon fonctionnement et à la sécurité de Fusion 360, mais aussi pour permettre l’exploitation des dernières technologies disponibles, le logiciel fait régulièrement l’objet de mises à jour. Il est recommandé de vérifier que vous utilisez la dernière version officielle de Fusion 360 sur un ordinateur recevant les dernières mises à jour de macOS

Les compléments Fusion 360 installés seront-ils compatibles avec Apple Silicon ? 

Dans un premier temps, non. Vous devrez cocher la case Ouvrir avec Rosetta dans les informations de l’application Fusion 360 jusqu’à ce que l’auteur du complément vous fournisse un fichier binaire universel compatible avec les clients de Fusion 360 utilisant les processeurs x86 et ARM. Pour savoir comment procéder, cliquez ici. Si vous rencontrez des problèmes avec les compléments téléchargés dans l’App Store Autodesk, contactez leurs auteurs et demandez-leur de les mettre à jour. 

Qui contacter en cas de problème lors de l’exécution de Fusion 360 sur un ordinateur Apple Silicon ? 

En cas de problème lors de cette nouvelle expérience, n’hésitez pas à en parler sur notre forum d’assistance afin que d’autres membres puissent vous répondre. 

Bien entendu, vous pouvez nous poser d’autres questions et nous serons ravis d’y répondre. N’hésitez pas à nous les poser dans la section réservée aux commentaires ci-dessous ; nous y répondrons dans les plus brefs délais. 

Prêt à faire passer votre processus de développement produit à la vitesse supérieure ? 

Tags and Categories

Actualités

Get Fusion updates in your inbox

By clicking subscribe, I agree to receive the Fusion newsletter and acknowledge the Autodesk Privacy Statement.