Article
Gestion de feuilles à l’aide du gestionnaire du jeu de feuilles

Pour tous vos projets de conception, vous devez inclure un jeu de dessins et des spécifications avec le rapport pour communiquer l’intention du concepteur. Cette démarche requiert un travail de préparation et une organisation efficace de la documentation et du projet. Le gestionnaire du jeu de feuilles d’AutoCAD est l’outil idéal pour gérer efficacement vos dessins, du début à la fin de votre projet de conception. Les jeux de feuilles permettent essentiellement d’organiser les fichiers de dessin de sorte qu’ils soient facilement accessibles tout au long du projet. Vous pouvez utiliser un sous-jeu pendant que d’autres membres de votre équipe travaillent sur d’autres jeux, ce qui simplifie la collaboration et la gestion de votre module de conception.

Vous trouverez le gestionnaire du jeu de feuilles (GJF) dans le ruban situé sous le menu de l’application, comme illustré dans l’image ci-dessous. Si vous utilisez la barre de menus (MENUBAR défini sur 1), le gestionnaire est accessible à partir de la section Fichier. Vous pouvez également taper GJF dans l’invite de commande pour ouvrir l’outil. Après avoir créé un jeu de feuilles, vous pouvez l’afficher dans la palette GJF, comme illustré dans l’image ci-dessous à droite.

nouvelle feuille

Présentation du processus

Remarque : cette section est extraite de l’article d’Autodesk "Maîtriser les jeux de feuilles AutoCAD".

Un fichier de dessin créé à l’aide du gestionnaire du jeu de feuilles se présente comme tout autre dessin créé de manière classique. Vous pouvez dessiner la géométrie dans l’espace objet, créer des onglets de présentation supplémentaires, etc.

Seule restriction technique : chaque feuille figurant dans la liste du GJF peut pointer vers une seule présentation du fichier de dessin. Si votre dessin inclut plusieurs présentations, vous pouvez importer les présentations supplémentaires dans la liste de feuilles.

Il est techniquement possible d’avoir plusieurs présentations dans votre dessin, mais pour optimiser l’utilisation de ce nouveau modèle de jeu de feuilles, nous vous recommandons d’inclure un seul dessin de feuille (fichier DWG) pour chacune des feuilles de votre jeu. Le principal avantage est que plusieurs utilisateurs peuvent travailler simultanément sur différentes feuilles. Si deux feuilles pointent vers différentes présentations dans un même dessin, l’ouverture d’une de ces feuilles par un utilisateur entraîne le verrouillage du fichier de dessin. Il s’agit d’un comportement habituel d’AutoCAD.

Même si le processus prévu pour l’implémentation des jeux de feuilles diffère de votre workflow actuel, n’hésitez pas à y avoir recours. Vous pouvez conserver plus de la moitié de votre workflow actuel et améliorer votre productivité de manière significative tout au long du processus.

Voici une description rapide du fonctionnement des jeux de feuilles.

1. Créez la géométrie du modèle dans le fichier de dessin (DWG). Continuez de créer la géométrie dans l’espace objet en incluant des XRef, des XRef imbriquées, etc. Dans ce même fichier DWG, concentrez-vous uniquement sur l’objet sans vous préoccuper de l’onglet de présentation, car vous travaillez dans un « fichier de modèle ». Désormais, la présentation sera gérée par le « fichier de feuilles ».

2. Créez une feuille dans le gestionnaire du jeu de feuilles. Un nouveau fichier de dessin (DWG) sera créé, dans lequel l’onglet de présentation sera activé. Dans la liste de feuilles, le nom de la feuille est un raccourci vers la présentation dans le fichier DWG.

3. Ouvrez la feuille, à savoir le fichier de dessin qui comporte cette présentation de feuille active.

4. Ajoutez les vues de dessins des ressources à la présentation de la feuille. Vous pouvez alors créer des fenêtres de présentation et attacher les dessins de modèle en tant que XRef. Le modèle de jeu de feuilles a été conçu pour collecter les informations de conception à partir d’autres sources (références externes attachées dans l’espace objet) et les regrouper dans une présentation de feuille (par exemple, cartouche, fenêtres ou notes dans l’espace papier). Seuls les objets attachés aux fichiers externes doivent apparaître dans l’espace objet.

5. Ajoutez les informations concernant la feuille à la présentation. Vous pouvez ajouter des notes ou d’autres informations (espace papier) concernant les feuilles. Même s’il est techniquement possible de dessiner dans l’espace objet ou de créer davantage de présentations, ce fichier DWG ne devrait contenir qu’une seule feuille avec des références externes aux dessins de modèle.

Le processus ci-dessus n’est pas strictement appliqué aux jeux de feuilles. Toutefois, nous vous recommandons de l’adopter afin de profiter de tous les avantages de la fonctionnalité du jeu de feuilles.

Outre la séparation de l’objet et de la présentation dans deux dessins différents, ce processus fait appel à des concepts généraux (XRef, espace objet, fenêtres et présentations) que vous connaissez déjà.

Utilisation collaborative des jeux de feuilles

Vous pouvez utiliser les jeux de feuilles au sein d’une équipe nécessitant un accès réseau, une collaboration Internet et un échange de messages e-mails. L’équipe peut aussi être composée de personnes qui utilisent un logiciel ne comportant pas le gestionnaire du jeu de feuilles.

Collaboration au sein d’une équipe utilisant le gestionnaire du jeu de feuilles

1. Lorsque vous utilisez des jeux de feuilles dans une équipe, chaque membre doit disposer d’un accès réseau au fichier de données du jeu de feuilles (DST) et aux fichiers gabarit de dessin (DWT) associés au jeu de feuilles. Chaque membre de l’équipe peut ouvrir le jeu de feuilles pour charger les informations du jeu de feuilles à partir du fichier DST dans le gestionnaire.

2. Lorsqu’un membre de l’équipe apporte une modification, le fichier DST s’ouvre brièvement et les informations qu’il contient sont mises à jour. À l’ouverture du fichier DST, une icône de verrouillage apparaît à côté du nom du jeu de feuilles dans le coin supérieur gauche du gestionnaire.

3. Un point vert sur l’icône de verrouillage indique que la session du gestionnaire du jeu de feuilles sur votre ordinateur a temporairement verrouillé le fichier DST.

4. Un point rouge indique que la session du gestionnaire du jeu de feuilles sur l’ordinateur d’un membre de l’équipe a temporairement verrouillé le fichier DST.

5. Un point jaune signifie que la feuille présente un état particulier (par exemple, lorsque les propriétés de fichier sont définies sur Lecture seule).

6. Les autres membres de l’équipe peuvent visualiser automatiquement les modifications apportées au jeu de feuilles dans l’arborescence du gestionnaire.

7. Si chaque membre de l’équipe peut accéder aux fichiers DWT du jeu de feuilles, de nouveaux fichiers de dessin et les feuilles correspondantes sont créés à l’aide du même fichier gabarit de dessin. Les mises en page de ces dessins sont également standardisées.

8. Les données sur l’état des feuilles dans le jeu courant sont également disponibles pour les autres membres de l’équipe. Ces données s’affichent dans l’arborescence et indiquent l’une des conditions suivantes :

9. La feuille peut être modifiée.

10. La feuille est verrouillée.

11. La feuille est manquante ou se trouve dans un emplacement de dossier incorrect.

12. L’état des feuilles actives des autres membres de l’équipe est automatiquement appelé et mis à jour dans l’arborescence de votre session du gestionnaire du jeu de feuilles. Le cycle d’appel ignore l’intervalle d’appel dans votre session si une commande est active. Pour forcer la mise à jour de l’état d’une feuille, dans l’onglet Liste des feuilles, cliquez sur Actualiser l’état de la feuille.

13. Cliquez sur une feuille pour afficher plus d’informations dans la zone Détails du gestionnaire du jeu de feuilles.

14. Une équipe n’ayant pas accès au réseau ou au gestionnaire du jeu de feuilles peut utiliser les jeux de feuilles, mais avec certaines limitations. Il se peut que les membres de cette équipe utilisent une version plus ancienne du logiciel AutoCAD LT ou AutoCAD. Dans ce cas, tous les membres de l’équipe n’auront pas accès au fichier DST. Cependant, les informations pertinentes provenant du fichier DST sont stockées (mises en mémoire cache) dans chaque fichier dessin et les informations sur le jeu de feuilles, telles que les propriétés personnalisées, sont conservées lorsque d’autres membres de l’équipe partagent le même fichier dessin.

15. Si un membre de l’équipe modifie les informations du fichier DST, les informations contenues dans plusieurs fichiers de dessin devront peut-être être mises à jour. Ouvrez le jeu de feuilles, puis la feuille. Effectuez les modifications, puis enregistrez-les.

16. Vous pouvez mettre à jour automatiquement toutes les feuilles d’un jeu à l’aide de l’option Réenregistrer toutes les feuilles, dans le menu contextuel du jeu de feuilles. Les fichiers de dessin enregistrés dans un format de fichier DWG antérieur sont enregistrés avec le même format.

Utilisation des jeux de feuilles dans un environnement réseau

Consultez cet article sur l’utilisation des jeux de feuilles dans un environnement réseau. L’exercice 0 y fait référence à des jeux de feuilles, notamment à l’option IRD Addition. Il décrit le fonctionnement d’un workflow dans un environnement réseau.

Exercice 0 : Exemple de jeux de feuilles

Commençons par explorer les exemples de jeux de feuilles inclus dans votre installation d’AutoCAD. Utilisez ces 3 exemples pour vous guider et tester les techniques qui permettent de créer un jeu de feuilles pour l’architecture, le génie civil et la mécanique.

1. Lancez AutoCAD et utilisez la palette GJF affichée à gauche (Ctrl+4) pour ouvrir et parcourir le dossier contenant les exemples de jeux de feuilles.

gestionnaire de feuilles

2. Chaque dossier inclut un exemple de jeu de feuilles.

exemple de jeu de feuilles

3. Ouvrez les jeux un par un et vérifiez leurs propriétés dans le GJF.

4. Utilisez comme références lors de la création de vos propres jeux de feuilles.

Vous souhaitez en savoir plus ? Téléchargez la documentation du cours pour poursuivre les exercices.

Sam Lucido est responsable des services CAO et concepteur senior en génie civil chez Haley & Aldrich, Inc. Il anime des ateliers sur les normes CAO, les outils et les techniques de productivité pour les entreprises et les étudiants. Il apporte également son assistance dans le cadre de nombreux projets d’architecture, civils, mécaniques et de conception structurelle. Fort de 25 ans d’expérience dans les domaines de la conception et du dessin pour la production, de l’assistance utilisateur et de la coordination des normes, Sam Lucido trouve sa motivation dans le travail en équipe. Son objectif : livrer des projets de haute qualité dans les délais. Il contribue régulièrement au site AKN (Autodesk Knowledge Network) et a écrit 12 articles pour le magazine AUGIWorld entre 2011 et 2018. Professionnel AutoCAD certifié, Sam Lucido partage ses conseils sur le site CADproTips.com qu'il a créé.

Cours complémentaire

If you already have the basic knowledge of the Sheet Set Manager and want to take it to the next level, then this class is for you. We will build on the basics of sheet sets and move into more-advanced topics of the software. The Sheet Set Manager (SSM) in AutoCAD software is your ultimate document management tool. In this advanced class, we will create a standard template using fields and links to populate the data throughout the entire design package. We will organize all of the sheets, add...

Partager l'article

Comments